Les constellations familiales

Nous avons tous une histoire de famille dont nous sommes l’un des maillons. Nous connaissons bien une multitude de personnages : père, mère, grands-parents, frères et sœurs et bien d’autres, dont nous ne savons pas grand-chose (ou rien), mais leur trace subsiste en nous, à travers des secrets, des non-dits ou des allusions transmis par nos parents. Cette mosaïque familiale exerce sur nous une influence, que nous en ayons conscience ou non, et elle est souvent la source de répétitions obstinées, de difficultés récurrentes que nous constatons sans les comprendre.

Le transgénérationnel, c’est tout ce qui s’est vécu dans notre clan, mais qui n’a pas été résolu. Nos ancêtres nous ont transmis en héritage des schémas comportementaux, émotionnels et énergétiques que nous reproduisons consciemment ou non. Ces comportements, transmis à travers l’arbre généalogique sont des archétypes transgénérationnels. Nous avons parfois, curieusement à « payer les dettes » du passé de nos aïeux. C’est une sorte de « loyauté invisible » qui nous pousse à répéter, que nous le voulions ou non, des situations agréables ou des événements douloureux, et ce, sans même nous en apercevoir.

Si par exemple, dans un clan, un membre a été exclu, ce sont les descendants qui peuvent adopter de façon inconsciente le même comportement pour redonner sa place à celui qui l’a perdue. C’est donc ainsi que nous portons par loyauté, par identification ou par amour une charge; un rôle qui ne nous appartient pas.

Pourquoi prendre le fardeau de quelqu’un que nous n’avons peut-être jamais connu ou même entendu parler? C’est par instinct de survie. Tous les animaux savent qu’ils sont plus forts avec le clan que seuls car c'est plus facile de survivre en groupe. Donc, parfois, nous sommes prêts à accepter l’inacceptable pour faire partie du clan, de la famille, ne pas être exclus.

Nous allons jusqu'à prendre le fardeau d’un parent. Par exemple, un enfant voit sa mère malade. Il peut, de façon inconsciente, penser : « si je prends la maladie de maman, elle va pouvoir guérir, s’occuper de moi et m’aimer plus! ». Voilà la pensée magique de l’enfant! Et il devient malade, pensant que sa mère va guérir!

En faisant une constellation, nous constatons de quelle dynamique vient notre problématique. Notre perception nous amène à avoir une certaine vision de notre histoire. La constellation peut nous permettre de voir autrement et c’est cette nouvelle perception, ou image, qui va se superposer sur l’ancienne afin d’enclencher un mouvement d’auto-guérison.

Même si nous sommes conscients de la dynamique que nous vivons, nous sommes quand même pris dans le même « pattern » sans pouvoir s'en sortir. Le mot clé de la constellation est « JE COMPRENDS »! Et c’est à partir de cette compréhension, sans jugement de notre histoire, que nous pouvons nous libérer de ce qui fait entrave à notre épanouissement, à nos libres choix, à notre liberté d’expression, à notre réussite amoureuse et professionnelle, à notre capacité à prendre notre juste place!

Il s’agit, au cours des constellations familiales, d’apprendre à bien utiliser son histoire familiale. Il importe surtout de mettre un terme aux répétitions des mêmes schémas, des mêmes erreurs qui empoisonnent notre propre vie et qui risquent d’empoisonner celle de nos enfants.

Choisir de faire une constellation familiale, c'est guérir à notre famille....c'est choisir notre vie et de se connecter à la force de nos racines, peu importe notre histoire !